400-automne 2020planche

DEMISSIONS au Centre Garcia Lorca le 14 octobre 2016

Texte Rose Hanon
Interprétation Roxane Zadvat
Mis en scène Jean Delval

 

demissions3

 

Colectivo Garcia Lorca Collectif
Société coopérative à finalité sociale
47/49, Rue des Foulons
1000 Bruxelles
PAF : 4 euros

Rose Hanon raconte le quotidien d’une jeune enseignante, envoyée sans viatique dans une école où, actrice, elle n’aime pas la pièce que le système lui fait jouer.

«Je rêvais l’école comme échappatoire au déterminisme socioculturel familial, comme arme de libération massive, comme le fondement de toute société démocratique. L’école de l’émancipation, oui.»
«-Et m’dame ! Vous avez oublié où vous êtes ici? Mes couilles, je vous rappelle : c’est une école de merde ! Alors, faites pas chier putain!»
 «Je pensais : enseigner, c’est changer le monde. C’était avant que je ne me découvre artiste, prestidigitateur de formation, par nécessité dompteur de lions, funambule ou clown. Ma classe a pris des allures de cirque, j’allais dire les pop-corn en moins, mais même pas : tout y est. Le numéro est rodé, l’illusion parfaite. Et telle la boule à paillettes de l’équilibriste, le monde tourne et tournera demain, juste comme il doit tourner.»

Ce texte aux tonalités pamphlétaires associe la critique radicale à la sensibilité écorchée ; traversé de colères noires et d’espérances chaleureuses, il s’impose par son urgence politique et sociale.